samedi 27 octobre 2007

Actualité energies renouvelables

Selon RTE: l'énergie éolienne contribue à l'équilibre du réseauA l’occasion de la présentation de son bilan prévisionnel 2007, le Réseau de Transport de l’Electricité a confirmé qu’il est prêt à accueillir l’électricité olienne sur son réseau, à la hauteur des objectifs que s’est fixée la France. Il prévoit, dans le cadre d’un scénario prudent, un développement de la puissance installée de l’ordre de 5 000 MW en 2010 et 7 000 MW en 2012, confirmant le fait que les 17 000 MW prévus par la Programmation Pluriannuelle des Investissements (PPI) puissent être mis en service.En lire plus...Développement de cellules polymères photovoltaïques ultra-efficaces par une équipe américano-coréenneDes scientifiques coréens et américains ont indiqué être parvenus à créer une cellule énergétique organique photovoltaïque ultra-efficace qui pourrait modifier l'utilisation actuelle de l'énergie solaire. L'équipe, dirigée par le Pr. LEE Kwang-Hee du Gwangju Institute of Science and Technology (GIST) et par le Pr. Alan Heeger de l'Université Santa-Barbara en Californie ont souligné que la cellule solaire créée dispose d'un taux d'efficacité énergétique de l'ordre de 6,5%, taux le plus élevé atteint par une cellule organique solaire photovoltaïque à base de polymère.En lire plus...Energie : une flambée des prix en 2006 Selon les chiffres publiés mercredi par l’Insee, les prix de l'énergie en France ont flambé en 2006, dans le sillage de ceux du pétrole dans le monde, entraînant une réduction de la consommation des industriels et partiellement des ménages.En lire plus...Réchauffement : un petit répit avant de replonger Une modélisation plus précise du climat des prochaines années prévoit un ralentissement du réchauffement jusqu’en 2009 puis une nouvelle hausse des températures.En lire plus...Le Bilan Produit : un outil d'estimation des impacts environnementaux d'un produitL’ADEME met gratuitement à votre disposition le Bilan Produit. Plus particulièrement destiné aux PME / PMI et aux étudiants, cet outil a été réalisé avec l'université de Cergy-Pontoise et ecoinvent centre, et permet de modéliser le produit de manière simple, en prenant en compte les principales étapes de son cycle de vie : les matériaux qui le composent, les procédés de fabrication, les moyens de transport, les sources d'énergie.En lire plus...Pour financer vos travaux d'économie d'énergie : choisissez le meilleur prêt ! L’ADEME et TESTÉ POUR VOUS lancent Eco-prêts™, le comparateur de prêts bancaires dédiés aux économies d’énergie.En lire plus...Concours « Energies d'Aujourd'hui Rhône-Alpes 2007 »La Région Rhône-Alpes et la délégation régionale de l’ADEME lancent la 10ème édition du concours «Energies d’aujourd’hui Rhône-Alpes».En lire plus...Panneaux photovoltaïques au bord des autoroutesC'est l'une des 80 mesures du Plan wallon contre le réchauffement climatique. Des panneaux photovoltaïques vont bientôt fleurir le long de quatre échangeurs autoroutiers en Wallonie. Une expérience pilote de production d'électricité verte.En lire plus...Une ferme solaire géante dans l’immensité canadienneLa «vallée chimique» de l’Ontario convertie en championne de l’énergie renouvelable.Imaginez des champs, non pas de maïs ou de blé mais de panneaux solaires, s’étalant à perte de vue.En lire plus...Biocarburants ou eau: il faut choisirLes biocarburants, largement préconisés pour remplacer les énergies fossiles et réduire les émissions de CO2, sont loin d'être la panacée selon des experts soulignant que leur production est très gourmande en eau, une ressource déjà limitée.En lire plus...Un potentiel énorme dans la réduction du gaspillage énergétiqueUne étude du McKinsey Global Institute (groupe McKinsey&Company) passe en revue les gisements d'économie d'énergie aux Etats-Unis. Elle conclut que les Etats-Unis pourraient, en adoptant les technologies existantes, maintenir en 2020 leurs émissions de gaz à effet de serre au niveau actuel. Selon cette étude, les taux d'actualisation, trop élevés aux Etats-Unis sont responsables des barrières à l'investissement sur les technologies, notamment dans le secteur automobile et le bâtiment commercial.En lire plus...Une maison "écolo" en plein cœur de MontréalEn plein coeur de Montréal, derrière une façade que rien ou presque ne distingue de ses voisines, se cache une maison qui se targue d'être la plus écologique d'Amérique du Nord..En lire plus...Portes ouvertes aux énergies renouvelablesPour la 4ème année consécutive, le CLER organise un week-end portes ouvertes de sites équipés en énergies renouvelables, via son réseau d’adhérents.En 2007, le week-end des 13 & 14 octobre, vous pourrez visiter plus de 80 sites équipés en énergies renouvelables, partout en France.En lire plus...Lancement du concours Habitat Solaire Habitat d'Aujourd'huiObserv'ER, l'Observatoire des Énergies Renouvelables, lance cette année la onzième édition de son concours d'architecture bioclimatique et solaire : "Habitat Solaire Habitat d'Aujourd'hui".Son but est de primer des bâtiments récents (maisons individuelles, logements collectifs et bâtiments industriels) particulièrement bien construits ou réhabilités du point de vue :- des principes d'architecture bioclimatique et solaire,- de la maîtrise des dépenses énergétiques,- de la Haute Qualité Environnementale,- de l'utilisation du bois.

LES ENERGIES RENOUVELABLES EN EUROPE

Dans un livre vert, la Commission européenne dénonce le faible développement des énergies renouvelables en Europe et prêche pour un doublement de leur part de marché d’ici 2010. Comment donner un coup de fouet à ce marché ? La commission préconise :L’amélioration de la coopération entre les états membres (mises en oeuvre de politiques solides au niveau national et mécanisme de coordination des efforts au niveau communautaire) ;Des programmes gouvernementaux centrés sur la commercialisation des technologies des ER ;L’accroissement de la recherche & développement, débouchant sur une réduction des coûts de 20 % ;L’intégration des coûts externes des cycles des combustibles conventionnels.Par ailleurs, il existe de fortes disparités entre les parts d’énergies renouvelables dans les consommations primaires des différents états membres. L’Autriche et la Suède, rejoints par le Danemark, les Pays-Bas et l'Allemagne emportent largement le trophée des pays les plus favorables aux énergies renouvelables.LE PROGRAMME NATIONAL D'AMELIORATION DE L'EFFICACITE ENERGETIQUE (PNAEE)Ce programme a été présenté par Dominique Voynet, alors Ministre de l'environnement, en Décembre 2000. Ce rapport est inspiré par le rapport Cochet-Hascoët, lequel reprend beaucoup de propositions du CLER (Comité de Liaison des Energies Renouvelables). Il n'est pas possible de présenter ici l'ensemble du dispositif gouvernemental; voici les principales dispositions. - Développement de l'information des français avec notamment la création de 500 postes de conseillers de proximité. - Fonds spécial d'investissement (FIDEM) destiné à aider les PME qui travaillent dans les domaines de l'efficacité énergétique. - Nouvelle Réglementation Thermique ("RT 2000") destinée à diminuer les consommations de 5 % dans le résidentiel et 25 % dans le tertiaire. - Accroissement des moyens financiers de l'ADEME qui va recruter une centaine de personnes et bénéficiera de crédits d'intervention beaucoup plus importants. - Transports : développement du fret ferroviaire et mise en place d'un crédit d'impôt (1525 €) pour l'achat de véhicules propres (GPL ou GNV) - Achat de l'électricité éolienne à 0,08 € / kWh : ce tarif est constant pendant 5 ans et un calcul d'adaptation est effectué après cette phase d'observation pour les dix années suivantes. - Tarifs préférentiels pour le petit hydroélectrique et l'énergie produite par l'incinération des ordures ménagères. Au total, l'apport de l'Etat s'élève à 230 millions d'euros, sans compter les crédits d'impôt. Compte-tenu des co-financements attendus et de l'effet de levier, on peut chiffrer à 2,3 milliards d'euros les investissements qui seront réalisés dans le domaine des économies d'énergie et des énergies renouvelables

TVA à 5,5 %

Cette aide fiscale concerne les propriétaires ou locataires. Elle est attachée aux dépenses engagées uniquement dans le cadre de travaux réalisés par une entreprise et pour les maisons achevées depuis plus de deux ans.L'ensemble des travaux d'économie d'énergie d'une maison individuelle bénéficie de la TVA à 5,5 %